Mon séjour - mes visites 0
Sélectionnez un critère pour affiner votre recherche :

Ville

8 résultats correspondent à vos critères
Résultats par page :

Lauterbourg

Cette ancienne poudrière de 1708 pouvant contenir « 95000 poches de poudres », a été rachetée par la communauté protestante en 1887. Transformée en lieu de culte, elle fut consacrée en 1888 et restaurée en 1952.

Munchhausen

L'église de Munchhausen date de 1840, elle est de style « Renaissance Italienne ». Elle possède des copies de nombreuses œuvres italiennes (peintures, sculptures, décorations des vitraux, plafond à caissons).

Niederlauterbach

La chapelle, reconstruite en 1757 à la place d'une plus ancienne, a été détruite en 1940.
Elle se trouvait à l'ouest du village.
Cette chapelle contenait des peintures monumentales dont la plupart étaient dues à Oster de Strasbourg, dataient des environs de 1830 et avaient fait l'objet d'une restauration vers 1920 par les peintres Fenger de Niederlauterbach et Eisenmann de Lauterbourg. Elle abritait aussi de nombreux ex-voto, mais il n'en subsiste apparemment aucun.
La chapelle possède 11 verrières en dalles de verre, œuvres réalisées en 1962 par Tristan Ruhlmann. La nef en compte 6 illustrées de thèmes concernant la Vierge, le chœur en possède 4 à motifs géométriques et l'occulus du pignon.

Néewiller près Lauterbourg

En 1828, le maire du village, nommé Antoine Weiss, fit ériger là où se trouve aujourd'hui la chapelle, une statue de saint Antoine de Padoue qu'on abrita par la suite sous un oratoire. Suite à la guérison miraculeuse d'une Bohémienne, on y construisit une chapelle en 1887. Cet endroit devint un lieu de pèlerinage.
La chapelle possède un pignon débordant coiffé d'une belle croix en fer. Ce pignon cache en partie le clocheton polygonal en bois.

Beinheim

Construite une première fois en 1352 au temps des seigneurs de Fleckenstein, elle fut par la suite détruite. En 1806, elle put être reconstruite grâce à Louis Schneider et son épouse Catherine Meissert qui assurèrent son financement. La piéta du chœur fut installée à cette époque.
Cet édifice coiffé d'un clocheton possède un grand porche appuyé sur 2 poteaux en bois.
A l'extérieur, comme à l'intérieur, des frises et autres décors discrets, réalisés par le peintre Hervé Eichwald, embellissent l'édifice.
Les vitraux datent de 1958.

Mothern

Endroit propice au recueillement. Située sur la route menant à Neewiller, cette grotte a été édifiée en 1901 par un couple du village ayant perdu deux enfants peu après leur naissance. Le curé de l'époque leur suggéra de faire édifier une grotte semblable à celle de Lourdes. Après avoir fait construire cette grotte le couple eut la joie de faire naître deux enfants.

Lauterbourg

Eglise majestueuse, dominant la ville. Le visiteur remarquera le clocher médiéval, le choeur gothique de 1467, la vaste nef de 1716 et les vitraux, les fonts baptismaux, la chaire et l’orgue Stieffel de 1777 classé et restauré en 1998.
De la terrasse (ancien cimetière), le regard porte sur le pavement artistique des rues. Sur le linteau du porche, l’inscription latine signifie « je suis ici par la grâce de Dieu, à la faveur de la paix et avec l’aide de la Ville ».

Seltz

L’église paroissiale dédiée à Saint-Étienne s’élève sur un promontoire surplombant la basse vallée du Rhin. Il est quasiment établi que depuis que la civilisation existe dans la région, elle a occupé cette position stratégique, qu’il s’agisse des Celtes ou des Romains. Une divinité romaine (Vulcain), trouvée en cet endroit est d’ailleurs toujours encastrée dans le mur extérieur de la chapelle Nord.

Seltz, comme le reste de l’Alsace, faisait alors partie du Saint Empire Romain Germanique et bénéficiait du statut spécial de l’abbaye fondée par l’impératrice Adélaïde au Xème siècle. Cette église remplaçait cette première, construite dans la plaine au bord de la Sauer, qui venait d’être emportée par une inondation. C’est en cette période, en 1357 précisément, que l’empereur a élevé Seltz au niveau des Villes Impériales.

Le 18 avril 1674, les dragons de Roi incendièrent Seltz, y compris l’église. Toutefois, les murs extérieurs restés debout permirent une restauration en 1683.
Les Jésuites finirent par remporter la victoire : en novembre 1684, l’église de Seltz est à nouveau rendue à la religion catholique.
Une nouvelle chaire et un maître-autel de style baroque furent mis en place vers 1709. On éleva un nouveau clocher accolé au bas-côté nord à l’extérieur de la nef. Il reçut un toit en forme de bulbe d’oignon caractéristique de l’époque.
En 1898, il fut redémoli et remplacé par un clocher de style néo-gothique placé dans l’axe de la nef qui fut prolongé d’une travée. De ses 62mètres, le clocher dominait la ville et le paysage environnant.

La hauteur du clocher lui fut d’ailleurs fatale. Le 28 mai 1940, un tir au but de l’armée allemande provoqua son effondrement sur la nef et un violent incendie. Les toitures de la nef et des bas-côtés, les orgues et la chaire furent entièrement brûlés. Le feu s’arrêta heureusement devant les autels latéraux, les épargnant ainsi que le chœur. Mais il ne restait du bâtiment que des ruines…

Les Seltzois se sont rapidement mis à construire un lieu de culte provisoire près de pont actuel sur le Seltzbach. Cette construction fut à son tour endommagée par des obus, mais sera vite remise en état. Un provisoire qui durera tout de même près de 20 ans.
Les travaux de reconstruction débutèrent en 1953.

Le 21 juin 1964, l’église reçut sa consécration définitive. En septembre 1968, Schwenkedel posa un nouvel orgue. Il remplaçait celui de Stiehr-Mockers (facteurs d’orgues célèbres de Seltz) qui avait été anéanti en 1940.

De nombreux travaux d’amélioration et de remise à niveau ont été entrepris depuis les années 60. La façade a été rafraîchie, le chœur et le maître-autel ont été rénovés. Dernièrement le chauffage a été remplacé et un aménagement floral autour de la bâtisse a été aménagé.
On peut affirmer, sans péremption, que l’église de Seltz est un bel édifice en bon état.

Le 9 mars 2006, la DRAC (Direction régionale Arts et Culture) a classé l’ensemble de l’édifice dans le répertoire des monuments historiques

1