Mon séjour - mes visites 0
Sélectionnez un critère pour affiner votre recherche :

Ville

10 résultats correspondent à vos critères
Résultats par page :
Une arche de Noé aux portes de la cité rhénane...

Le Delta de la Sauer, prestigieux site situé entre Munchhausen et Seltz, est réputé pour ses grandes richesses naturelles. Sa faune et sa flore, typiques des zones humides, s’épanouissent au gré des forêts rhénanes. Nombre d’espèces d’oiseaux, de mammifères, de batraciens, de poissons et de plantes, pour certaines rarissimes, y sont à découvrir.

La Maison de la Nature

Venez découvrir les innombrables richesses paysagères, faunistiques et floristiques ! 

Une nature à découvrir au seuil de votre porte...

Composée d’animateurs nature professionnels et de guides naturalistes bénévoles, la Maison de la Nature (en visite libre) est labellisée "Centre d’Initiation à la Nature et à l’Environnement" (CINE). En plus de ses actions d’éducation pour les scolaires, elle intervient également auprès du Grand Public pour lui faire découvrir les innombrables richesses paysagères, faunistiques et floristiques présentes sur son territoire. Des Vosges du Nord au Rhin, du Bienwald aux portes de Strasbourg, la Maison de la Nature vous guide dans la connaissance et la découverte du monde vivant qui nous entoure.

©OTPSL

En dehors des activités des programmes "Grand Public" et "scolaire", le CINE est prêt à vous proposer des activités en fonction de vos demandes ou de vos intérêts plus particuliers.

Pour toute information:

Maison de la Nature  
42 rue du Rhin 
67470 MUNCHHAUSEN
Tél. 03 88 86 51 67

 

 

La Réserve Naturelle

Créée en 1997, la réserve naturelle nationale du delta de la Sauer s’étend sur le territoire des communes de Munchhausen et de Seltz, couvrant une surface de 486 ha. Depuis 1999, elle est gérée par le Conservatoire des Sites Alsaciens par convention avec l’Etat.

Elément de la forêt alluviale rhénane, la réserve naturelle nationale du delta de la Sauer offre une mosaïque de milieux naturels remarquables, dont la station ornithologique.

©M.Savio

Des milieux terrestres constitués par :

  • Des ensembles forestiers offrant les différents stades d’évolution des forêts alluviales depuis les forêts pionnières, à bois tendre, composées essentiellement de saules blancs jusqu’aux forêts terminales, à bois dur, composées de chênes pédonculés, frênes, ormes…
  • Des plantations de peupliers hybrides
  • Des prairies situées surtout dans le Grosswoerth, où de grandes roselières occupent les secteurs les plus humides.
©M.Savio
 
Des milieux aquatiques constitués par :

  - La Sauer et ses différents bras, plus ou moins connectés selon le niveau d’eau

  - Les gravières d’installation plus récentes

Entre ces deux grands types de milieux se trouvent des vasières d’extension variable en fonction de l’importance du niveau atteint lors des inondations.

 

 

Forêt de saules©M. Savio

Ces milieux naturels abritent une flore et une faune riche et diversifiée. On y a recensé plus de 400 espèces de plantes, 182 espèces d’oiseaux, 34 espèces de libellules, 20 espèces de poissons …

Laissez-vous surprendre en découvrant ces paysages et ces richesses naturelles remarquables, seul(e) à votre guise ou dans le cadre de visites guidées organisées par le gestionnaire de la réserve.

 

©OTPSL AG

 
 
 

Pour toute information :

Conservatoire des Sites Alsaciens
Antenne du Bas-Rhin
1, rue des écoles – 67850 OFFENDORF
Tél. 03 89 83 34 10 – Fax 03 88 59 77 01
www. conservatoire-sites-alsaciens.eu
 
 

Nos forêts Rhénanes, un écrin de verdure...

Les forêts de Seltz et de Niederroedern, ainsi que le Bois de l’Hôpital à Kesseldorf sont propices aux longues promenades. Non loin, au fond de sa vallée, le Seltzbach bruisse sous la sylve pour rejoindre la Sauer qui méandre (dans l’ancien lit du Rhin) de Seltz à Munchhausen.

©OTPSL LS

Ces forêts forment avec celles de Mothern et de Beinheim une véritable trame verte, sanctuaire propice à la faune sauvage et plus particulièrement aux espèces inféodées aux milieux humides (canards, échassiers, batraciens..). Ces espaces forestiers sont actuellement gérés pour sauvegarder ce patrimoine naturel et permettre au promeneur attentif de découvrir cette richesse. Point d’orgue de ces espaces remarquables, la Réserve Naturelle du Delta de la Sauer, où le visiteur pourra découvrir un patchwork de roselières, forêts alluviales, prairies inondables... Dans ce milieu préservé, il pourra se replonger dans les paysages rhénans d’autrefois, et imaginer le travail des pêcheurs d’antan à bord de leur barque à fond plat. Une autre curiosité naturelle attend le promeneur : le saule têtard, qui est l’arbre emblématique des forêts du Rhin. Suite aux tailles régulières qui fournissaient jadis la matière première pour la confection de sabots, de paniers et autres nasses à poissons, des arbres aux aspects fantasmagoriques habitent ces forêts, sculptés par des générations. De beaux spécimens sont visibles en forêt communale de Mothern.

Une faune et une flore riche

Ainsi, d’un point de vue faunistique, on pourra trouver des batraciens rares tels que le Pélobate brun ou la Reinette verte. L’avifaune est aussi abondante avec des passereaux comme la Gorgebleue à miroir ou les Fauvettes paludicoles (les rousserolles par exemple). En hiver, ce sont les oiseaux d’eau qui sont de passage dans le Delta, comme les Sarcelles d’hiver, le Canard pilet ou le plus rare Harle piette ou certains échassiers comme la Grande Aigrette. D’un point de vue floristique, on pourra reconnaître quelques plantes rares et protégées comme la Violette élevée, l’Euphorbe palustre, quelques orchidées, l’Epipactis helléborine ou la Planthantère verdâtre, mais aussi les lianes qui ont valu à la forêt du Rhin son surnom de « jungle ».

     ©M.Savio

Mais d’autres sites méritent le détour tel que le Woert de Seltz. Ancien méandre du Rhin, il héberge quelques associations végétales remarquables, ainsi on pourra trouver des mésobromions et des xerobromions abritant une flore de milieux secs, tels que le brôme élevé, l’aubépine, quelques orchidées et des orobranches ; ces milieux sont très intéressants d’un point de vue écologique.

 

 Le bras mort du Rhin

Autrefois le lit du Rhin suivait de larges méandres qui pouvaient bouger d’une année à l’autre. Après sa régularisation, des biotopes particuliers se sont formés dans de nombreux bras morts. L’Aspenkopf de Beinheim est l’un d’eux. Avec le temps il s’est envasé, a commencé à perdre de sa richesse en flore, faune et poissons. Une grande opération de restauration a permis de créer une prise d’eau sur le Rhin, de désenvaser le lit principal et de décolmater les sources phréatiques. En créant un courant et en soumettant le secteur aux influences répétées des variations du fleuve, l’homme a permis au biotope de reprendre vie pour la plus grande joie des naturalistes mais surtout des habitants du milieu que sont les animaux, poissons et plantes.

Beinheim

La héronnière, superbe biotope de toute beauté, île au milieu de la gravière avec sa roselière remarquable et sa frayère naturelle, héberge quelques couples de hérons, de milans noirs, de pics épeiches et d'autres hôtes des milieux rhénans. (mise en place d'un observatoire à proximité de la piste cyclable). Vous avez la possibilité de louer des longues-vues à la Mairie aux heures d'ouverture.

Lauterbourg

La passe à poissons prend son origine à l’aval de la vanne de l’ouvrage principal et débouche en amont, en limite du seuil déversoir. Cet ouvrage est constitué de 10 bassins de 1,50 x 2,80 m devant permettre le franchissement par l’ichtyofaune.
Un ouvrage à peu près identique a été réalisé dans le secteur du moulin Berizzi à Berg (Palatinat).

Munchhausen

Constituée de saulaies, de vasières, de roselières ou encore de cariçaies, la réserve naturelle du Delta de la Sauer nous offre un dépaysement assuré.
Classée par un décret ministériel en 1997, ce sont 486 ha qui sont ainsi protégés. Site remarquable d'un point de vue ornithologique, botanique, mais également paysager ou encore hydrologique, c'est un des derniers secteurs où les eaux du Rhin viennent s'épancher en cas de crues.

Munchhausen

Elle est ouverte à toute personne curieuse ou intéressée par les activités de baguage des oiseaux. Sorties groupes pour tous les âges (de mi-juillet à fin septembre) sur RDV.
Sa localisation au cœur de la réserve naturelle du Delta de la Sauer l’amène de fait à travailler en collaboration avec le Conservatoire des Sites Alsaciens (CSA), gestionnaire de la réserve sur toutes les questions concernant les peuplements aviens et notamment leur évolution en rapport avec les plans de gestion. Elle collabore également avec le Centre d’Initiation à la Nature et à l’Environnement (CINE) au travers d’actions d’animations grand public.

Seltz

Mais qui sont les abeilles ? Comment vivent-elles ? Combien de reines, d'ouvrières, de faux-bourdons composent une ruche ? Quel est le rôle de chacun dans la ruche ?Comment sont-elles élevées ? Quels sont les différents produits de la ruche ? A quoi servent-ils dans la société des abeilles ? Quelle est leur utilité pour l'homme ?
Le syndicat d'apiculture du canton de Seltz / Lauterbourg vous ouvre ses portes sur rendez-vous.

Munchhausen

Il est situé à l’embouchure de la Sauer dans le Rhin. C’est un ouvrage exceptionnel en Europe puisque c’est un clapet reposant dans l’eau en dehors des périodes de crues. Remonté à la verticale il fait office de digue lors des saisons des hautes eaux. L’ouvrage fait 60 m de long et 7 m de haut et son mouvement est possible grâce à des vérins hydrauliques d’une force de 350 tonnes chacun.

Seltz

Un jardin botanique aménagé en aires de jeux et de pique-nique. Vous y découvrirez de nombreuses essences d'arbres.

Beinheim

Profitez de la magie, du calme qu'offre le jardin éphémère : vous pourrez flâner, vous détendre, vous ressourcer et même vous adonnez à la lecture dans cet écrin de verdure, où l'art et la nature se rencontrent.

Beinheim

La maison du baron Jean Adam Schramm (1760-1826), enfant de Beinheim qui devint général d'Empire, est aujourd'hui occupée par la communauté des communes. Avec le temps, son ancien jardin avait disparu. Dans le cadre d'une politique de mise en valeur du patrimoine, il a été remplacé par un jardin botanique conçu par la paysagiste Agnès Daval : sur une surface réduite, sont rassemblées dans des parterres réguliers de riches collections de plantes sauvages caractéristiques de la vallée rhénane et des vivaces, parmi lesquelles de somptueuses pivoines, ainsi que des roses du début du XIXe siècle ; plus loin s'étend une généreuse pelouse-prairie agrémentée d'une gloriette et longée par des haies arbustives.

Munchhausen

Une nature à découvrir au seuil de votre porte !

Composée d’animateurs nature professionnels et de guides naturalistes bénévoles, la Maison de la Nature (en visite libre) est labellisée "Centre d’Initiation à la Nature et à l’Environnement" (CINE). En plus de ses actions d’éducation pour les scolaires, elle intervient également auprès du Grand Public pour lui faire découvrir les innombrables richesses paysagères, faunistiques et floristiques présentes sur son territoire.
Des Vosges du Nord au Rhin, du Bienwald aux portes de Strasbourg, la Maison de la Nature vous guide dans la connaissance et la découverte du monde vivant qui nous entoure.
En dehors des activités des programmes "Grand Public" et "scolaire", le CINE est prêt à vous proposer des activités en fonction de vos demandes ou de vos intérêts plus particuliers.


1