Mon séjour - mes visites 0
Partager

Karlsruhe, la ville en éventail

Cafe-am-Ludwigsplatz_front_linePour beaucoup de Français, Karlsruhe, surnommée aussi la « Porte de la Forêt Noire », se trouve sur le seuil de leur porte. La « ville éventail » doit son image unique à son fondateur, le margrave Charles-Guillaume de Bade-Durlach.

D’après la légende il eut durant son sommeil une vision d’une ville en forme d’étoile. Ainsi est née l’idée de « l’éventail». Le château baroque en est le centre, vers lequel se dirigent 32 rues disposées comme des rayons. Karlsruhe offre aux amateurs d’art et aux inconditionnels de musées beaucoup de possibilité – du musée Régional de Bade au musée National d’Histoire Naturelle, du musée des Beaux-Arts jusqu’au premier musée interactif du monde – le ZKM | Centre d'Art et de Technologie des Médias de Karlsruhe, le « Centre Pompidou » allemand.


Schloss-Karlsruhe_front_linePour les amateurs de gastronomie, Karlsruhe vaut le détour. La cuisine du pays de Bade doit avant tout sa réputation à ses produits régionaux de première classe mais l’influence des voisins français y joue aussi un rôle important. Les inconditionnels du shopping n’auront que l’embarras du choix  avec par exemple, le plus grand centre commercial d’Allemagne du Sud (Ettlinger Tor) ou sur la plus longue avenue marchande du pays de Bade (la Kaiserstrasse).

 

Copyright "KTG Karlsruhe Tourismus GmbH"